De nouveaux accords de coopération

L’ENSGTI souhaite développer encore l’internationalisation de ses formations, avec comme axes prioritaires : le développement des échanges avec les pays anglophones, la mise en place de la mobilité internationale académique au semestre 8, l’augmentation des mobilités internationales dans le cadre de stages et l’amélioration de l’attractivité de l’école vis-à-vis des étudiants internationaux.

Différentes actions ont ainsi été menées dans ce sens, depuis le début de l’année :

  • En Janvier 2019, l’ENSGTI a signé un accord de Double diplôme avec l’École de Technologie Supérieure à Montréal. Une élève ingénieure de 2e année en spécialité énergétique va ainsi partir en Septembre pour suivre le parcours de double diplôme
  • Un accord de Coopération Interuniversitaire a également été signé avec l’Université Technologique Petronas en Malaisie.
  • Frédéric Marias, Directeur des Relations Internationales de l’ENSGTI, a participé les 27 et 28 février derniers au « Joint Science and Technology Meeting » à Canberra en Australie avec la délégation Ministérielle (F. Vidal, Ministre de l’Enseignement Supérieur de la recherche et de l’Industrie) pour promouvoir et développer les relations institutionnelles entre la France et l’Australie. Au niveau de l’école, cette mission avait pour objectif de mettre en place de nouveaux Accords de Coopération Interuniversitaires : des discussions avec les Universités d’Adélaide, de Melbourne et l’University of Western Austalia, toutes trois membres du Go8 (8 meilleures universités Australiennes) sont en cours.
  • Le 1er mars, Frédéric Marias a pu visiter l’Université de Wollongong (Australie) avec laquelle l’ENSGTI a déjà un accord d’échange et où plusieurs élèves ingénieurs ont effectué un semestre d’échange.
  • Le 23 mars, l’ENSGTI a  participé avec l’IAE Pau Bayonne au salon « Study in France, Singapour », salon étudiant organisé par Campus France. Il s’agissait de promouvoir le Master SIMOS de l’ENSGTI et l’objectif est atteint puisque ce salon a conduit à des inscriptions.
  • Du 25 au 29 mars, l’ENSGTI a également partagé un stand avec l’IAE Pau Bayonne sur le salon institutionnel « Asia Pacific Association for International Éducation », à Kuala Lumpur en Malaisie. Des discussions sont en cours avec l’Université Thammasat en Thaïlande, l’Université de Séoul en Corée, l’Université StrathClyde de Glasgow, l’Université de Saint Petersbourg en Russie, et l’Université de Laval au Canada.
  • Le 28 mars s’est déroulée la visite de l’Université Technologique Petronas en Malaisie, où suite à l’accord signé en janvier, une dizaine d’élèves ingénieurs de 2e année effectuent actuellement un stage de recherche.
  • Le 30 mars, l’ENSGTI participait au salon « Study in France, Seoul », organisé par Campus France.
  • Enfin, du 10 au 13 avril, l’ENSGTI était présente aux côté de l’IAE Pau Bayonne au salon « International Exhibition & Conference on Higher Education ». Grâce à ce salon étudiant et institutionnel, des discussions sont en cours pour que l’ENSGTI fasse partie de la liste des établissements accrédités par le Ministère de l’enseignement supérieur Saoudien. Il a également permis de recruter un autre candidat au Master International SIMOS.