Spécialité
Génie Électrique et Informatique Industrielle

La spécialité Génie Électrique et Informatique Industrielle (GEII) vise à former des ingénieurs capables de maîtriser et développer des systèmes électroniques, électrotechniques, automatiques ainsi que des applications nécessitant de l’informatique industrielle dans le but de commander et de contrôler des systèmes ou des applications industrielles. 

L’ingénieur GEII de l’ENSGTI inscrit son action dans le cadre du respect des impératifs liés à la règlementation, la sécurité, la qualité, l’environnement, en maîtrisant coût et délai.

Il possède de plus de solides connaissances en Haute Tension ainsi qu’en physique et technologies des Hautes Puissances Pulsées (domaine de recherche spécifique du corps professoral « GEII » de l’ENSGTI) : des compétences qui constituent un domaine d’expertise unique en France.

La spécialité GEII de l’ENSGTI est opérée en alternance (formation initiale sous statut apprenti), avec sur les 3 ans, 40% de la formation effectuée au sein de l’école et 60% en entreprise.

Comment postuler ?
Élève ingénieur en TP GEII

Les avantages du statut
d'apprenti ingénieur en GEII

  • L’apprenti dispose du statut de salarié (rémunération mensuelle, congés payés et protection sociale)
  • Les frais de scolarité sont pris en charge par l’employeur
  • La formation est construite sur le rythme de l’alternance entre période à l’école (64 semaines) et période en entreprise (92 semaines).
  • L’apprenti peut immédiatement mettre en pratique ses connaissances académiques et développe une solide expérience professionnelle
  • L’apprenti est suivi et conseillé tout au long des 3 ans par :  un tuteur (enseignant-chercheur de l’école) pour la formation à l’ENSGTI  et un maître d’apprentissage (ingénieur) en entreprise

Les
enseignements

Les élèves ingénieurs en GEII bénéficient : 

  • D’enseignements Scientifiques « de base » :
    Calcul scientifique, probabilités et statistiques, programmation, méthodes d’optimisation, management de la qualité et de la sécurité.
  • D’enseignements de spécialité :
    Électronique, électronique de puissance, informatique industrielle, automatique, énergie électrique, hautes tensions, hautes puissances pulsées, contrôle commande, composants électroniques.
  • D’« Humanités » :
    2 langues vivantes, management, communication, contrôle de gestion, entrepreneuriat, marketing, environnement économique, gestion de projet, management des ressources humaines, management comptable et financier, responsabilité sociétale de l’entreprise

Certaines compétences liées à ces enseignements sont principalement acquises en entreprise. Pour les évaluer et suivre les activités, un livret électronique de l’apprenti (LEA) est mis en place sur les 3 ans que compte le cursus.

En savoir plus : consulter le livret des cours

Calendrier
de la formation

Le cycle ingénieur en 3 ans proposé par l’ENSGTI permet aux élèves d’acquérir les bases scientifiques et méthodologiques de leur futur métier d’ingénieur en Génie Électrique et Informatique industrielle.

La 1ère année à l’école est centrée sur les connaissances fondamentales avec un premier semestre articulé autour des enseignements de tronc commun, le deuxième semestre introduisant les enseignements de spécialités et un stage.

La 2e année se focalise sur les méthodes avec de plus en plus d’enseignements de spécialités et 3 mois consécutifs en entreprise.

La 3e année, quant à elle, est dédiée à l’application avec la conduite de projets, l’intervention de professionnels de l’industrie et près de 6 mois consécutifs en entreprise pour clôturer le cursus.

Calendrier de l'alternance GEII
Calendrier de l'alternance

Une formation pratique alliée à une
Pédagogie par projets

L’offre de formation de la spécialité GEII présente une répartition équilibrée entre théorie et pratique : outres les périodes en entreprise, la formation à l’école compte 588 h de Cours Magistraux, 656 h de Travaux Dirigés et 278 h de Travaux Pratiques, 

Par ailleurs, l’apprentissage par projet a une part très importante dans la pédagogie de l’ENSGTI. 296 h y sont dédiées. Les élèves ingénieurs en GEII réalisent, différents projets liés à leur spécialité, l’entrepreneuriat ou l’innovation (projet de « conception », qui comprend un état de l’art et un volet innovation avec de la modélisation ou de l’expérimentation).

Photo TP ingenieurs GEII

L’ingénieur ENSGTI GEII
Ses compétences

L’ingénieur diplômé de l’ENSGTI, spécialité Génie Électrique et Informatique Industrielle est capable de : 

  • Développer des dispositifs électriques industriels de haute technologie
  • Étudier et concevoir des équipements de fourniture et de conversion d’énergie électrique
  • Concevoir et exploiter des systèmes automatisés en environnements industriels
  • Concevoir et réaliser des systèmes en génie électrique supervisé potentiellement en Haute Tension

Vers quels
métiers

L’ingénieur en Génie Électrique et Informatique Industrielle de l’ENSGTI peut évoluer dans des secteurs très différents : 

Les transports : pour la conception de systèmes électroniques et informatiques embarqués (systèmes de navigation, pilotage automatique, systèmes de communication, instrumentation).

Exemples de métiers : Ingénieur systèmes électriques aéronautique, Ingénieur électronique de puissance, Ingénieur intégration système

L’énergie électrique et l’environnement, dans la production, le transport et la distribution d’énergie électrique, la conception de postes de distribution, la gestion de réseaux ou l’électricité du bâtiment.

Exemples de métiers : Chargé d’affaires en électricité, Ingénieur études exécution électricité et régulation, Ingénieur projet qualité environnemental des bâtiments

L’informatique industrielle, dans la réalisation et la programmation de cartes électroniques, la gestion et la maintenance de réseaux industriels et informatiques, l’automatisation et le contrôle de processus industriels.

Exemples de métiers : Ingénieur supervision et automatismes industriels, Ingénieur développement VHDL/FPGA, Ingénieur informatique industrielle

Les systèmes électriques et électroniques haute tension, dans la conception et le dimensionnement d’installations HT, la conception et la réalisation de systèmes HT ou l’instrumentation en HT.

Exemples de métiers : Ingénieur génie électrique, Ingénieur électricité courant fort, Ingénieur essais électrotechnique Haute Tension

Documents
pour en savoir plus