Les opportunités de 3e année
pour les spécialités Energétique et Procédés

L’objectif de l’ENSGTI est de permettre aux élèves de singulariser leur parcours en cohérence avec leur projet professionnel. Dans cette optique, plusieurs opportunités leur sont offertes :

Le parcours de 3e année

En Energétique, les élèves ont le choix entre :

  • Le parcours SB (Smart Building) dont l’objectif est de concevoir des bâtiments avec une approche globale allant de l’adaptation au climat à l’impact environnemental en passant par le dimensionnement des éléments techniques nécessaires 

OU

  • Le parcours TEDDI (Transition Énergétique et Développement Durable dans l’Industrie) orienté sur les spécificités de l’industrie, de l’étude des postes de consommation au dimensionnement d’installations de production, en passant par l’utilisation rationnelle de l’énergie, avec l’intégration des contraintes industrielles tout en prenant en compte les contextes sociétaux et géopolitiques.

En Procédés, ils peuvent choisir :

  • Le parcours CPAO (Conception des Procédés Assistée par Ordinateur) dont l’objectif est la maîtrise des méthodologies et des outils informatiques pour la conception, le dimensionnement et la conduite des procédés industriels 

OU

  • Le parcours PE (Procédés pour l’Environnement) orienté sur la gestion environnementale d’une installation industrielle, notamment sur le plan du traitement des déchets

Dans chacun des parcours, 50% des enseignements sont assurés par des intervenants industriels issus d’entreprises des secteurs concernés.

La possibilité d’effectuer sa 3e année en alternance via un contrat de professionnalisation

L’élève, salarié, alterne entre périodes à l’école et période en entreprise avec un rythme de 15 jours/15jours sur les 6 premiers mois de l’année. Le 2ème semestre (correspondant au stage de tout élève de 3e année) est réalisé au sein de l’entreprise.

En savoir plus

La mobilité internationale pour un stage ou un semestre dans une université étrangère

L’ENSGTI a conclu plus de 40 accords dans une vingtaine de pays, permettant aux élèves de vivre une expérience différente à l’étranger. La Direction des Études et la Direction des Relations Internationales les accompagnent dans leur projet et leurs démarches.

En savoir plus

La possibilité de réaliser sa 3e année dans une école partenaire de l’ENSGTI

En Énergétique, une mobilité nationale est possible à l’ENSCBP, l’Université Pierre et Marie Curie, pour le Master « Énergétique et Environnement » ou dans une des écoles de la Fédération Gay Lussac ou du réseau des INP.

En Génie des Procédés, il est possible de réaliser sa 3e année à l’ENSCBP, l’ENSIACET, l’INSA, l’École des Mines d’Albi Carmaux, l’Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires pour le Master « Génie atomique », ou dans une des écoles de la Fédération Gay Lussac ou du réseau des INP.

L'ENSGTI propose
plusieurs double-diplômes

Le double diplôme en Management de l’IAE Pau Bayonne

Tout en suivant le cursus ingénieur, les élèves qui le souhaitent peuvent prétendre à un double diplôme de Master en Management et Administration des Entreprises (MAE). À raison d’un cours par semaine de 18 h à 21 h, ils profitent d’enseignements en Management stratégique, Management comptable et financier, Management des ressources humaines, Environnement économique et social, Système d’information,. Etc… assurés conjointement par des enseignants-chercheurs et par des professionnels extérieurs.

Enseignements du MAE

Les doubles-diplômes à l’international

En Énergétique, les élèves peuvent réaliser un double-diplôme, au Canada, au sein de l’École de Technologie Supérieure (ÉTS) de Montréal.

En Génie des Procédés, un double-diplôme est envisageable, au Brésil, au sein de l’Université de Sao Paulo (USP) ou de l’Université de Natal (FRN).

Les doubles-diplômes au niveau national

Pour les élèves des 2 spécialités, un double–diplôme « Ressources et environnements » peut être établi, sur 4 semestres, avec l’ENSEGID, l’ENSCBP, l’ISABTP, l’ENSIP ou l’ENSI Limoges.

Le contrat
de professionnalisation

Les élèves ingénieur des spécialités Énergétique et Procédés ont la possibilité de réaliser leur 3e année en alternance, via un contrat de professionnalisation.

Les avantages : 

  • L’élève devient salarié de l’entreprise (il étudie tout en étant rémunéré, au minimum 70% du SMIC)
  • Il est exonéré des droits d’inscription à l’ENSGTI
  • Il bénéficie des congés payés (à prendre sur les périodes en entreprise)
  • Il est accompagné par un tuteur en entreprise et à l’ENSGTI
  • Il construit son projet professionnel et son intégration dans la vie active est facilitée

Pour l’entreprise, c’est l’opportunité de bénéficier de la présence d’un élève ingénieur pour mener un projet sur une année ainsi que de former un probable futur collaborateur à ses besoins spécifiques, ses méthodes de travail, sa culture d’entreprise.

Les conditions à remplir :

  • Avoir moins de 26 ans à la signature du Contrat de Professionnalisation
  • Signer le contrat avec une entreprise domiciliée en France ou un établissement public industriel et commercial (sont exclus l’État, les collectivités locales, les établissements publics à caractère administratif)
  • Avoir obtenu la validation de la Direction des Études avant d’entamer les démarches auprès des entreprises.

Cas des élèves étrangers :

  • Pour les étudiants étrangers, en France depuis plus d’1 an, il faut détenir une carte de séjour « étudiant », « salarié » ou « vie privée et familiale », faire un renouvellement du titre de séjour auprès des services de la préfecture de son domicile ainsi qu’une demande d’Autorisation Provisoire de Travail (APT) auprès du service de main d’œuvre étrangère (MOE) de la DIRECCTE du département
  • Pour les étudiants étrangers, en France depuis moins de 1 an, il s’agira de se rapprocher de l’Office français de l’Immigration et de l’Intégration et de la DIRECCTE de son domicile