Roland GALLI
Responsable de Projets chez ELCIMAI INGENIERIE
Promo 2002

Préparer sa sortie d’école dès la recherche de son stage Ingénieur. Ce sera l’expérience que retiendront les recruteurs.

En quoi consiste votre métier ?

Je pilote des Projets TCE (Tous Corps d’Etat) de bâtiments de production dans les domaines pharmaceutiques, cosmétiques et chimiques, de la phase faisabilité et conception jusqu’à la réception du Bâtiment et au démarrage/à la qualification des Installations Process.

Mon métier consiste à récupérer le besoin du client (parfois l’assister dans la définition de son besoin), de concevoir son unité industrielle (Bâtiment et Process), de réaliser son projet et de le démarrer. En respectant le budget, le planning et les contraintes administratives. Et avant tout : Satisfaire mon Client !

Je gère des équipes d’environ 5 personnes, des budgets d’études jusqu’à ~1M€ ou 400k€/an, et les projets peuvent durer de quelques semaines à plusieurs années.

Pourquoi le choix de l’ENSGTI ?

Je souhaitais travailler dans l’industrie des Procédés (Type Raffinage/Pétrochimie). Après un DUT Génie Chimique, le choix de l’ENSGTI était logique car les matières enseignées étaient dans la continuité de mon bac+2 et l’école me permettait de me former sur les métiers auxquels j’aspirais. La proximité de la montagne et de l’océan a été un facteur de choix par rapport à d’autres écoles.

Qu’est-ce que vous a apporté la formation ?

Une forte assise générale sur les procédés et des connaissances solides en thermodynamique permettant de s’adapter à toutes les situations et à (quasi-) tous types de process.

Avant d’être chez ELCIMAI INGENIERIE, j’ai pu réaliser un parcours atypique mais très instructif : un premier poste de consultant en Ingénieur Process et Risques Industriels dans les ingénierie spécialisées Oil & Gas, un passage en Exploitation dans une usine de fabrication d’Engrais chimiques puis un retour en ingénierie, en pilotage de projets d’intégration de Procédés Agro & BioTech. avant une courte période de consultant indépendant.

Que retenez-vous de vos études à l’ENSGTI ?

3 années d’études et de loisirs qui sont passées trop vite à mon goût. Un relationnel privilégié par les effectifs réduits des promotions et quand même quelques difficultés dans les matières très théoriques (« mathématiques »), ne venant pas de classes Prépa…

Quels sont les points forts de l’ENSGTI ?

La base d’enseignement très poussée et très générale mais concentrée sur le génie des procédés qui permet de rebondir dans n’importe quel domaine d’activités avec quelques compléments.

Quels conseils donneriez-vous aux élèves/futurs diplômés ?

Préparer sa sortie d’école dès la recherche de son stage Ingénieur. Ce sera l’expérience que retiendront les recruteurs.  Faire valoir sa polyvalence, son adaptabilité et sa capacité à travailler en équipe (même à distance !).

Ne pas hésiter à se spécialiser en sortant de l’école lorsque l’on sait exactement ce que l’on souhaite faire et que les débouchés existent.

Retour aux témoignages